Vos droits

Quand vous voyagez en avion, vous êtes protégés par le Règlement européen. Peu de passagers sont au courant de leurs droits et beaucoup n'ont pas assez d'informations ou de connaissances pour déposer un dossier de réclamation auprès de leur compagnie aérienne. Quel est le montant de l'indemnisation à laquelle vous pouvez prétendre ?


Règlement européen

Le Règlement Européen (CE) 261/2004 et la Convention de Montréal garantissent vos droits en tant que passager aérien. En cas de vol est retardé, annulé, surbooké ou de refus d'embarquement, vous pouvez prétendre à une indemnisation de 250 €, 400 € ou 600 € par passager. Le montant de cette indemnisation ne dépend pas du prix auquel vous avez acheté vos billets, mais de la distance et de l'itinéraire de votre vol.

Evaluer sa réclamation

Quelle est la distance de votre vol ? Quelle est la durée exacte de votre retard ? Quelles sont les conditions météorologiques ? Quel est donc le montant de l'indemnisation à laquelle vous pouvez prétendre ? Des questions auxquelles nous répondrons et des conditions que nous analyserons à l'aide d'un avocat externe et indépendant. Pour bénéficier de notre aide, indiquez simplement les détails de votre vol, déposez votre réclamation et nous nous chargeons du reste.


Notre service

  Note Trustpilot : 9,3 /10
  • Vérification gratuite de votre vol
  • Recevez de l'aide sous 72 heures
  • 98% des dossiers en justice gagnés
  • Note Trustpilot : 9,3 / 10
  • Pas de frais administratifs
  • Ne payez qu'en cas de réussite
  • Aide en ligne

Déposer la réclamation

Le montant de votre indemnisation

Si vous avez un vol retardé de 3 heures ou plus, annulé ou un refus d'embarquement, vous pouvez probablement prétendre à l'indemnisation prévue par le Règlement européen.

Le montant de l'indemnisation est fixé par la Règlementation (CE) 261/2004 et dépend de plusieurs critères, notamment la distance du vol et la durée du retard. Si la compagnie aérienne est européenne, le Règlement européen s'applique à tous les vols décollant et/ou atterissant dans l'Union Européenne ; si la compagnie aérienne est non-européenne, le Règlement européen couvre seulement les vols partant d'un aéroport européen. Nous vérifierons bien entendu tous ces détails lorsque vous déposerez votre réclamation.

En plus de cette indemnisation financière, vous pouvez prétendre à une assistance de la part de la compagnie en cas de retard, d'annulation, de surbooking ou de refus d'embarquement. Cette assistance comprend des repas, des rafraîchissements, deux communications (appels, emails, etc.) et, dans certains cas, un hébergement. Si la compagnie aérienne ne vous offre pas cette prise en charge et que vous avez dû avancer ces frais supplémentaires vous-même, vous pouvez être remboursé (pensez à garder les factures).

Montant : Destination du vol et distance
Indemnisation de 250 € Pour les vols jusqu'à 1500 kilomètres
Indemnisation de 400 € Pour tous les autres vols intra-communautaires
Indemnisation de 400 € Pour les vols d'une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres au départ ou à destination d'un aéroport situé au sein de l'Union Européenne
Indemnisation de 600 € Pour tous les autres vols

* Avertissement : dans le cas d'un vol d'une distance supérieure à 3500 kilomètres dont le retard accusé serait compris entre 3 et 4 heures, la compagnie aérienne sera alors en droit de réduire de 50% l'indemnisation de 600 €.

Vérifier mon indemnisation


Rencontrez nos avocats


Enid

Matthias

Robert

David

Miguel

James