Tbilissi : ville oubliée, trésor caché

"Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page". Certes, mais il est dommage de lire toujours la même page. Alors, pour ceux d’entre vous qui ont soif d’aventures et de découvertes, laissez-vous guider par Vol-Retardé. A travers cette série d’articles, vous découvrirez des endroits qui sont souvent oubliées mais qui recèlent pourtant de mille trésors cachés.

Al norte de Tiblisi encuentras Mkinvartsveri, un templo en medio de las montañas del  Cáucaso

Cette semaine, préparez-vous à être dépaysé car nous vous emmenons dans une ville pleine de surprises et, que les bons vivants se rassurent, vous aurez amplement de quoi vous satisfaire... Cela aiguise votre curiosité ? Alors suivez-nous et ensemble partons sur les traces de .... la Géorgie. Alors, tout d'abord, pour ceux qui, comme nous ont un peu séché les cours de géo à l'école, sachez que la Géorgie a pour voisins la Turquie, l'Arménie, la Russie et l'Azerbaïdjan. L'ouest du pays est quant à lui bordé par la mer Noire. Maintenant que vous savez à peu près situer le pays, nous allons vous donner les raisons pour lesquelles il est sur notre petite liste des endroits qui méritent d'être découverts.


Nous vous promettons que dès votre arrivée à Tbilissi, vous serez surpris et ravis. En tant que l'une des cultures les plus anciennes du monde, vous trouverez des pratiques et des coutumes très différentes de celles du monde occidental. Historiquement, la Géorgie est un point de rencontre dans le Caucase : différentes populations et cultures ont fusionné dans la ville. A Tbilissi, l'influence de la culture arabe, ottomane, mongole et même russe est présente et toutes ont laissé leurs marques distinctives.

A votre santé !

L'une des légendes géorgiennes déclare :

"Quand Dieu a distribué les parties du monde aux peuples de la Terre. Les Géorgiens faisaient la fête, buvaient et mangeaient en abondance. En conséquence, ils étaient en retard pour la réunion et Dieu leur a dit que toute la terre avait déjà été distribuée. Quand ils ont expliqué à Dieu qu'ils étaient arrivés en retard parce qu'ils avaient savouré un banquet et porté un toast en son honneur, Dieu s'est réjoui et a donné aux Géorgiens la partie de la terre qu'il avait gardée pour lui-même".

Ce n'est donc pas une coïncidence si l'importance de la bonne nourriture et de l'hospitalité a été soulignée dans cette histoire géorgienne bien connue. Il existe un concept qui explique cela : le Supra. Celui-ci est une caractéristique essentielle de la vie sociale et de l'identité géorgienne. Le supra est un événement spécial qui rassemble un groupe d'amis ou la famille autour d'un banquet préparé à la maison. Les invitations à ce type d'événements sont toujours informelles et se passent de bouche-à-oreille. La fête comporte plusieurs rituels, par exemple il y a le moment où le Tamada (une sorte de maître de cérémonie) est élu parmi les participants et doit préparer et porter un toast. Donc, le Tamda est, en général, une personne très charismatique au sein du groupe. Normalement c'est n'est qu'après un petit discours que les festivités peuvent réellement commencé et qu'on peut commencer à manger et à boire. En plus, vous ne pouvez trinquer qu'avec de la vodka ou du vin, jamais avec des boissons gazeuses (bien sûr, des exceptions sont accordées pour les femmes enceintes ou ceux qui ne peuvent pas boire d'alcool). Donc, si jamais, vous avez la chance d'être invité à un Supra, n'hésitez-pas, allez-y et apportez votre appétit et votre bonne humeur.

Le vieux quartier de Tbilissi, le cœur de la capitale, est un endroit où vous facilement passer des heures à explorer ses boutiques, profiter de ses cafés et de ses marchés. Ses bâtiments colorés se marient parfaitement avec la vue sur les montagnes du Caucase. Vous vous sentirez dépassés, mais dans le bon sens, car dans ce quartier, il y a toujours une nouvelle expérience au coin de la rue. Allez dans n'importe quel café et demandez un verre de Chacha, l'eau-de-vie officielle du pays distillée à partir de raisins, et est un peu similaire au vin, est parfaite pour briser la glace et commencer une conversation avec les habitants.

Bien qu'il soit très difficile de déterminer (voire impossible) le pays berceau du vin, la Géorgie l'a sûrement, et il faut le dire, découvert avant la France et l'Italie. Des découvertes archéologiques récentes ont prouvé que des gens de l'âge de pierre produisaient du vin dans la région, il y a cela plus de huit mille ans (et non, ce n'est même pas exageré !). Ne soyez pas donc surpris lorsque vous vous rendrez compte que le vin occupe une place importante dans la vie quotidienne des Géorgiens, à tel point que vous pouvez même aller au marché local et acheter du vin maison embouteillé dans de vieilles bouteilles de coca !

L'hospitalité des locaux

Pour échapper au fracas de la vieille ville, vous pouvez faire une promenade autour de Vera, un des quartiers les plus verts et les plus agréables de la ville. Avec des espaces ouverts et de la nature partout, vous pouvez vous promener et vous détendre, trouver un café et passer le reste de l'après-midi à discuter avec les Géorgiens (n'oubliez pas, le chacha est excellent pour entamer une discussion). Nous n'avons pas exagéré quand nous disions que la vie sociale à Tbilissi est très importante. Le nom même de cette ville est dérivé du vieux mot géorgien "Tbili" qui signifie "chaud". Et c'est précisément le genre de cœur que les Géorgiens ont. Vous remarquerez vite leur gentillesse, leur attention et leur volonté d'aider les voyageurs. Nous vous assurons qu'ils sont experts pour vous faire sentir, non pas comme un touriste lambda, mais comme  pas seulement comme un ami cher. L'accueil des habitants est d'ailleurs peut-être, a lui seul, est une raison valable pour visiter la Géorgie.

En Géorgie, l'hospitalité des gens va si loin qu'ils vont essayer de payer votre addition dans un bar, un restaurant ou un café. Même si vous ne vous y attendez, aschez que refuser est malpoli. En parlant de politesse, sachez aussi que vous moucher en public peut être onsidéré comme très impoli. 

A part boire, que faire à Tbilissi ?

Nous sommes conscients que, jusqu'à présent, nous n'avons pas parlé des choses que vous pouvez visiter dans cette ville particulière. Si on a pour l'instant oublié de le mentionner c'est vraiment parce que nous avons été surpris par la facilité avec laquelle vous pouvez interagir avec les gens locaux et que du coup Tbilissi se vit, plus que ne se visite. Mais voici  quand même des lieux à ne pas manquer :

La cathédrale de la Sainte-Trinité : elle est connue localement sous le nom de Sameba et est probablement la plus grande église de la ville. Elle figure parmi les plus grandes églises orthodoxes au monde, seulement deux autres sont plus grandes, mais elles se trouvent en Russie. Ce bâtiment est assez récent puisque sa construction a été achevée en 2004, alors quand vous irez la visiter gardez en tête que ce n'est pas trop pour son histoire mais plutôt pour son architecture. 

Prenez le téléphérique pour atteindre le parc de Mtatsminda, situé à une altitude plus élevée que le reste de la ville, il vous offrira une vue spectaculaire sur Tbilissi (à partir du téléphérique, bien sûr). Avec beaucoup de restaurants et de cafés et étant le point culminant de la ville, vous pouvez vous immerger, pendant toute une après-midi, dans la culture locale et la cuisine.

Le vin, le chacha, la vodka, le paysage, la nourriture et, surtout, la chaleur de ses habitants, nous donne envie d'y retourner le plus vite possible.

Si vous voulez encore plus d'inspiration pour voyager, faites un toursur notre blog et suivez-nous car nous continuerons avec notre série de destinations insolites.

Vous pouvez aussi lire : 

Île oubliée, trésor caché : Texel

Ville oubliée, trésors cachés : Sarajevo

Les pays à visiter en 2018

Ça vous a plu ? Consultez notre blog pour lire les dernières nouvelles ou suivez-nous sur Facebook, Twitter ou Instagram